L'histoire de la Chicha Morada

 

 

Le village de Písac dans la province de Calca, Région de Cuzco au Pérou. Le village est situé à 2 972 m d'altitude et à 33 km de Cuzco, la capitale régionale.

 

Afin de résoudre les problèmes d'eau et d'érosion des sols, des andennes (cultures en terrasses) ont été construites. On prête aux Incas leurs créations. En fait ils ont seulement perfectionné cette technique dont l’origine remonterait à la civilisation pré-incaïque de Tiahuanaco. 

 

Ces andennes étaient construites dans des sols réputés pour leur micro-climats. Considéré comme l'un des berceaux de l'agriculture, les Incas y cultivaient 17 variétes de maïs dont le maïs mauve. A côté du maïs se cultivaient également l’arachide, le coton, le poivre et la coca.

 

Une légende péruvienne raconte que la naissance du maïs est dû au Dieu Pachacamac. Ses dents se seraient transformés en grains de maïs suite à sa mort.

Une autre légende raconte qu’un noble Inca, fils du dieu Soleil, serait tombé dans un puits en se promenant. Son père pris d'une très grande tristesse aurait arrosé la terre de ses larmes, la rendant fertile. Les grains des épis de maïs qui poussèrent dès lors seraient donc les larmes d’or du Soleil.

 

Avec le maïs les péruviens préparent une boisson, la chicha morada qui est préparée à base de maïs violet foncé. La légende veut que la chicha ait été découverte lors d'inondations qui auraient eu lieu près d'entrepôts, gâchant ainsi la récolte de maïs en provoquant une germination et donc un maltage partiel. Les Incas refusèrent alors de jeter le maïs et préférèrent goûter la boisson obtenue, pour notre plus grand bonheur aujourd'hui! 

Comment nous joindre

Actualités

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ZERODEGREEDRINKY